La sophrologie a été une révélation pour moi et m’a permis d’entamer mon nouveau projet de vie professionnelle.

J’ai souvent eu des périodes difficiles, le moral à zéro au début de ma vie de jeune adulte. Je les ai surmontées grâce à l’aide et au soutien de mon entourage. Mais un jour, des conflits de famille et une relation compliquée ont réanimé en moi une phase de blues tellement nocive que j’avais de nouveau besoin d’aide.

J’ai alors décidé de tester la sophrologie que je ne connaissais pas. J’ai énormément appris sur mon corps. Jamais je n’avais eu conscience que je ne l’écoutais pas.

Je dois sûrement faire partie de ceux qui prennent beaucoup sur soi, dans le style « mais non, tu peux le faire » ou «arrête, n’en fais pas tout un fromage, ce n’est rien».

Mais je n’avais pas du tout conscience que cela pouvait avoir un impact et différer l’explosion de certaines tensions et émotions dans le temps.

Avec ma sophrologue, nous avons commencé par pratiquer différentes techniques de respiration pour baisser les tensions dans le corps et écouter ce qu’il se passe a l’intérieur.

De la, j’ai appris à reconnaître les émotions qui s’animent dans le corps puis comment les maîtriser, contrôler voire même effacer.

C’est grâce à cela que j’ai pu faire le ménage dans mes idées, fermer certaines portes pour ouvrir d’autres portes. D’où ma reconversion professionnelle.

Mon processus de développement personnel a été long mais je ne regrette point d’avoir fait le pas vers la sophrologie car j’en sors avec une plus grande affirmation de moi, une meilleure prise de conscience de la vie et me recentrer sur moi pour améliorer mon bien-être.

A-L

 « Il y a dans l’échec, un enseignement pour le succès. »

 

Le choix de m’être tourné vers la sophrologie est marqué par une expérience douloureuse à savoir l’échec à un examen. Dès lors, il fallut en tirer les enseignements et se poser la question « Pourquoi ? » afin de rebondir l’année suivante.

 

Il s’avère que ce sont belles et bien les émotions, le stress généré par une telle échéance qui ont conduit à cet échec. Je n’ai pas pleinement vécu l’événement, submergé par l’enjeu derrière cet examen.

Dès lors, c’est par un travail sur moi afin de mieux me connaitre, accompagné par Mme Anne Hamel-Labbé, qui m’a permis de vivre une nouvelle fois l’expérience mais d’une meilleure manière, plus seine et sereine. Je sors très satisfait de ces 8 séances, avec en prime, un certain nombre d’outils me permettant de mieux vivre au quotidien, lâcher-prise et tendre vers un véritable bien-être. Tout simplement, merci.

 

Corentin-L

J’ai beaucoup appris durant ces dix séances de sophrologie. J’ai beaucoup appris sur ce qu’est la sophrologie et ses bienfaits mais j’ai également appris sur moi et ce notamment grâce à Anne qui a su instaurer un climat de bienveillance tout au long du stage.

En effet, le stage a été riche tant sur nos échanges que sur la pratique des différentes techniques. Anne nous a apporté des connaissances théoriques intéressantes qui nous permettaient de mieux saisir les enjeux et les objectifs de la séance.

Le déroulé des séances était agréable et paisible, Anne a su faire preuve d’une grande bienveillance et d’une grande écoute qui nous ont permis de vivre ce stage pleinement et sereinement.

Je ressors de ce stage satisfaite et avec une impression que beaucoup de choses vont pouvoir me servir dans mon quotidien. Mes nuits sont déjà beaucoup plus calmes !

Amélie-G

J'ai appris énormément sur la sophrologie mais également sur moi-même. Comment reconnaître se que l'on ressent a été très utile pour comprendre comment gérer mon stress. De plus, avec la mise en place des différents outils (respiration, image, geste...) la gestion du stress est beaucoup plus facile.

 

Certains outils m'ont tout de suite parlé et ont été plutôt faciles à utiliser, cependant certains outils m'ont paru plus compliqués à mettre en place.

 

A présent, j'arrive beaucoup mieux à gérer mon stress et je ne me laisse plus submerger. Grâce à la sophrologie et a ses outils, j'ai pu passer mes examens sans trop stresser et en ayant confiance en moi.

ALP 17 ans

Dans le cadre de ce travail de 10 séances, nous avons échangé sur mes demandes et ce que Anne pouvait me proposer. 

En faisant le bilan, je me rends compte de tout le travail que j'ai pu réaliser sur moi-même. 

Lors de la première séance j'étais tendue physiquement et en arrêt pour cause de lumbago associé à une tendinite. Je souhaitais me poser et prendre du recul par raport à l'image de professionelle 'dure' que je renvoyais et qui ne correspondait pas à l'image que j'ai de moi.

Nous avons convenu de travailler sur : 

- l'écoute du corps : s'il va bien ou moins bien, et travailler sur des techniques personnalisées.

- la relaxation dynamique : pour être en capacité d'en bénéficier y compris sur on lieu de travail.

- le lâcher-prise : pour se recentrer sur une idée sans être encombrée ou perturbée par différents facteurs.

Au fur et à mesure des séances, Anne m'a proposé plusieurs outils. Certains me correspondent plus, je m'en suis emparée immédiatement et facilement.

Mon mantra : Confiance Harmonie Espoir rebaptisé CHE 

La respiration

Le geste signal

Le nettoyage corporel

Ces séances ont été un temps : 

- oû j'ai pu prendre soin de moi en étant à l'écoute de mon corps

- me rendre compte avec le regard d'Anne de ce qu'il pouvait me dire

- être à son écoute pour prendre soin de lui, de mon mental, de mes émotions : je me suis représentée ce système sous forme de sigle le CHE et je l'associe à un rond, à un ballon planisphère transparent qui tourne en tout sens avec beaucoup de légèreté.

Au fur et à mesure des séances je me sens : 

- moins stressée, beaucoup moins tendue (je n'ai plus ces migraines que j'avais régulièrement en fin de journée) car j'ai appris à lâcher-prise, à prioriser.

- plus douce, j'ai aimé retrouver cette qualité qui m'a été attribuée pendant des années

- plus sereine, plus en harmonie avec moi-même et le monde qui m'entoure. Comme si je redécouvrais le beau côté de la vie dans un cadre professionnel mais aussi personnel. Tout est lié, tout forme un tout, un rond, une planisphère légère.

Je veux voir le positif et ne pas être envahie, polluée par du négatif, pour y parvenir je souhaite continuer cet accompagnement en sophrologie avec Anne que je remercie très sincérement pour toute cette douceur qu'elle m'a aidé à retrouver en moi.

Grâce à elle je me suis retrouvée dans ce que j'ai de positif, ce que j'ai aimé et que j'aime à nouveau mais que j'avais oublié ou enfoui en moi.

Anne a été très bon professeur elle est pédagogue, à l'écoute et a toujours été disponible sur les temps qu'elle m'a consacré.

Valérie-BL

Bilan des séances de sophrologie avec Anne


Mes attentes vis vis de la sophrologie :


. découverte d’une discipline qui m’intéressait depuis longtemps
. encadrement par un professionnel qui guide et apporte du savoir
. réponse à certaines de mes problématiques personnelles (pensées parasites qui surviennent à des
moments gênant la nuit, au travail, lors des rapports sexuels.. et sinon globalement un besoin
impérieux de se dépenser physiquement pour se sentir apaisée, ce qui conduisait à une grande
fatigue)
. plaisir d’aller à une activité ou je retrouverai des gens que j’apprécie.
Bilan après 10 séances :
. bilan positif, découverte de nombreuses théories expliquées simplement et mises à notre portée.
. enrichissement personnel certain dans la découverte de soi, j’ai envie d’aller plus loin dans cette
direction.
. réduction massive des pensées parasites, s’il peut m’arriver d’en avoir, elles « repartent » très vite
Je prends plus le temps d’écouter mon ressenti physique, si je suis fatiguée, je ne vais pas me
blinder d’activités pour en faire toujours plus mais je m’autorise à ne rien faire sans culpabiliser.
J’ai plus de moments centrés sur l’instant présent, et j’essaye de cultiver cet état d’esprit.
. envie de continuer à découvrir cette discipline (10 séances c’est peu au final) qu’on devrait
appréhender plus tôt, ce recul sur nos attitudes et comportement c'est juste nécessaire.


La sophrologue :


. a contribué à instaurer un climat apaisant pour le travail du groupe
. nous a apporté le savoir théorique efficacement

. sa voix a été un guide parfait !


Gwendoline-LB

Tous les commentaires sont tels que mes clients ont eu la gentillesse de rédiger pour illuster ce livre d'Or.

J'ai décidé de tenter la sophrologie car j'ai vécu une mauvaise expérience professionnel, ce qui a accentuer certaines émotions qui étaient déjà présente dans ma vie. J'ai toujours été une personne plutôt anxieuse, stressée, je n'avais pas un bon sommeil, j'avais un manque d'appétit et mes humeurs étaient plus souvent négatifs que positifs.

La sophrologie ma permis de mieux comprendre mes émotions et de savoir comment les gérer. J'ai pu apprendre des choses sur moi-même, savoir détecter les émotions qui se vivaient en moi, écouter mon corps...

Les techniques qui m'ont été apprises, sont devenus pour moi, essentielles. J'ai pu extérioriser, lâcher, souffler puis respirer à nouveau. Je conseille à 100 % d'essayer la sophrologie si il y a un besoin, avec Mme Anne Hamel Labbé qui effectue un travail professionnel et avec passion."

J'ai décidé de tenter la sophrologie au moment où je me suis sentie prête à prendre certaines parties de ma vie en main.

Mes émotions me bouffaient l'existence en envahissant mon corps tout entier et en prenant le contrôle de mon fil de pensée. Il m'était incapable de passer une journée sans un pic de stress intense ou bien de contrôler ma colère face à un événement qui échappait à mon contrôle. 

J'ai donc décider de donner une chance à la sophrologie. Les séances m'ont permis de me rendre compte de choses sur mon corps et mon esprit que j'ignorais jusque-là, à les accepter et à mieux les comprendre. J'ai appris à canaliser une partie de mes émotions et de mon stress sans en prendre le contrôle totalement. J'ai appris que ce n'est pas parce que je n'ai pas confiance en moi que je ne suis pas capable de choses. J'ai appris que ce n'est pas parce qu'un événement ne se passe pas comme prévu que c'est une mauvaise chose, ou bien une source de stress. J'ai appris à mieux me connaitre et à m'accepter petit à petit. 

Une séance en particulier m'a touchée. J'ai fermé les yeux et me suis retrouvée seule sur une plage, un bateau au loin. Il m'a fallu abandonner mon sac et l'enterrer pour pouvoir monter sur ce bateau et laisser mon île derrière moi. J'ai lâché prise. Aujourd’hui encore il m'est impossible de lâcher prise de certaines choses, de me détacher de certaines personnes mais je sais maintenant ce que l'on ressent quand on se sent bien. 

Je voulais vous remercier pour ce que vous avez fait pour moi. Je sais que vous ne faites que votre métier mais pour moi c'est bien plus que ça. Vous m'avez aidé à me sortir de mon trou et je vous en serais toujours reconnaissante.
 

JLH

Il y a dix semaines, avant de commencer la sophrologie, je n'y connaissais vraiment pas grand chose, voir rien de très concret.

 

Dix semaines pour travailler sur une notion de bien-être général. J'ai accepté de le faire par curiosité, car avant ces dix semaines, hormis un petit stress quotidien sans motifs, je ne voyais pas trop ce que la sophro m’apporterait.

 

Dès les premières séances j'ai assez vite pris conscience d'une notion de bien-être. Je me suis senti bien, pendant et/ou après la première ou seconde séance. Choc assez brutal. Comme si l'existence que je me suis bâti avait oublié de prendre en compte cette notion de bien-être de manière réelle et concrète. Cette prise de conscience a remis quelques éléments de ma vie en questions et la sophrologie fut présente dans les moments où j'ai dû résoudre ces remises en questions. Je me sens beaucoup plus en phase avec moi-même, j'ai même l'impression de moins me mentir, de moins feinter mon quotidien.

 

Un travail quasi quotidien à chasser le négatif, l'air que j'expire en est chargé. Je me rattache a mon souffle quand je sens que j'ai besoin d'un ancrage avec moi-même. Un geste signal qui me ramène à un sentiment de calme et de bonheur. Je suis en mesure de descendre mon état de vigilance par paliers systémiques, ce qui reste utile pour les phases d'endormissement souvent dures.

J'applique la méthode de relâchement musculaire de Jacobson (?) quand rabaisser ma vigilance n'est pas suffisant.

 

Ces dix séances ont été dix séances utiles, même dans certains moments de doute ou je ne comprenais pas l'issue des exercices. La voix et les mots de Anne ont su me mettre en confiance et me rassurer. Les explications avant séances étaient bienvenues et introduites de manière simple et efficace. Comme les débriefing en fin de séance ou Anne à su aiguiller une verbalisation souvent difficile. Il était parfois dur de mettre des mots sur des impressions et des ressentis nouveaux pour moi.

 

En conclusion cette expérimentation de la sophrologie a effectué quelques changements sur mon présent actuel, changements que je n'aurais jamais cru possibles, ni même envisageables.

Ces changements sont tous positifs, il me semble.

L’expérience d'un lâcher-prise dans le but de ressentir un état de bien-être général a plutôt bien marché, ce que je pensais être une simple soif de curiosité est devenu un réel outil du quotidien, de mon nouveau quotidien.

Camille-J

Qu'est ce que la Sophrologie ? 

- Elle est avant tout un travail personnel et demande de la concentration

- Elle est un outil qui a pour but de nous faire du bien ; elle demande de l'entrainement

- Elle travaille sur le corps et le mental

- Elle peut se pratiquer seul mais il est conseillé de l'apprendre au près d'un spécialiste nommé sophrologue

On peut également être suivi tout en pratiquant à l'extérieur plein de petites choses que l'on fait lors de nos séances.

Quelles sont les techniques simples que j'utilise le plus ?

- A l'inspiration, je gonfle mon ventre comme un ballon

- A l'expiration, je dégonfle mon ventre comme un ballon

Quelques secondes suffisent si je me concentre bien

Pour m'endormir facilement :

1/ Je m'installe dans une position confortable

Je me glisse au chaud sous ma couette ou je la pousse si j'ai trop chaud

2/ Je ferme mes yeux 

 Je me sens de plus en plus lourde sur mon matelas

Je porte mon attention sur ma respiration

3/ Je vais commencer à me détendre en partant de mon front puis de mes yeux, de mon nez, de mes joues, de mon menton, de mes bras, de mon thorax, le long de mon ventre et de mon dos, le long de mes jambes jusqu'au bout de mes orteils.

Toujours en me sentant de plus en plus lourde sur mon matelas.

4/ Je vais ensuite penser à quelque chose de très agréable (une sensation que je ressens dans mon corps comme bonne pour moi, un lieu, une personne,...). Ca peut-être réel comme tout droit sorti de mon imagination.

5/ Je suis parfaitement détendue, je me sens lourde sur mon matelas qui porte tout le poids de mon corps, je respire calmement.

Je n'ai plus qu'à attendre que le sommeil vienne me chercher.

Le geste signal : 

- C'est un geste qui me rassure, c'est un geste naturel ou discret que je peux faire partout.

- Il est aussi utilisé par des célébrités, par exemple au moment de monter sur scène.

Les étapes nécessaires pour ancrer le geste signal :

- Je m'installe dans une position confortable

- Je me détends en partant du haut de ma tête jusqu'au bout de mes orteils

- Je pense à la chose la plus agréable à mon sens en respirant très fort

- Je vais faire le geste de mon choix une première fois

- Je répète toutes ces étapes une ou plusieurs fois afin de ressentir ce bien-être

- Pendant plusieurs semaines, à un moment de la journée je vais penser et faire mon geste afin de l'ancrer au fond de moi.

Mon geste signal est en place

Je vous ai donné tous les secrets pour adopter la Sophro'attitude !!!

Fanny-H (10ans)

Anne Hamel Labbé - Sophrologue - 22 Route d’Abbaretz NOZAY - Loire Atlantique (44) - 06 18 15 22 49

© 2016 créé par Aurélie Bruguet

  • Facebook - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle